RISQUES PSYCHOSOCIAUX

Le stress est aujourd’hui reconnu comme un risque professionnel (signature d’un accord entre les partenaires sociaux européens).

Mes interventions s’inscrivent dans une dynamique de prévention des risques psychosociaux et portent sur 5 domaines principaux :

Sensibiliser et former l’encadrement

  • Créer des espaces d’échanges dans lesquels les managers peuvent évoquer les difficultés rencontrées, les modes de réponses et d’actions, en confrontant leurs points de vue et leurs expériences. Introduire ou réintroduire un temps relationnel
  • Travailler sur ce qui fonctionne : positionnement managerial face à ces dynamiques de groupe, mode régulation naturel auprès des équipes,…

L’objectif est de développer un savoir faire managérial, un savoir devenir, de donner aux encadrants les moyens de mieux répondre à des problématiques liées au RPS (risques psychosociaux), au niveau comportemental.

Accompagner les pratiques managériales

  • Communiquer efficacement auprès de ses équipes
  • Développer le réseau relationnel interne
  • Faciliter le bien être par la reconnaissance
  • Prendre en compte les retours d’expérience

L’objectif est de favoriser un développement permanent aux profits des enjeux organisationnels et du bien être individuels et collectif, stimuler ses équipes, donner du sens.

Articuler la pluridisciplinarité

  • Partager un dialogue commun, faire partie d’une même équipe
  • S’entendre sur des actions de prise en compte de RPS
  • Développer et suivre la prise en compte des risques psychosociaux

L’objectif est de nouer un dialogue entre les différents acteurs de l’entreprise, faire ensemble : assistante de service social/ médecin du travail/ gestionnaire des ressources humaines/ manager.

Engager les collectifs

  • Comprendre les risques psychosociaux
  • Se repérer dans sa fonction et pointer les limites de celle-ci
  • Identifier les relais
  • Etablir une relation de confiance par ses qualités d’écoute
  • S’entraîner à l’écoute active

L’objectif est de rendre les salariés acteurs de l’entreprise en participant effectivement à la détection et le début de prise en charge individuelle.

Répondre aux demandes individuelles

  • Mieux vivre les situations de stress au travail
    • Repérer son mode de fonctionnement face aux situations perçues comme stressantes
    • Reconnaître son stress et lui faire une place Construire sa propre stratégie « anti stress »
  • Agir sur ses pensées stressantes
    • Mieux se positionner dans la relation à soi et aux autres

L’objectif est de mieux comprendre son fonctionnement pour prendre du recul, se sentir mieux et agir directement sur son état de stress.

Les grandes forces d’un dispositif de prévention des RPS est de favoriser :

  • la circularité de l’information, la communication bidirectionnelle (ascendante et descendante) pour :
    • travailler dans un cadre « sécurisant »
  • la satisfaction au travail, la motivation personnelle pour :
    • Redonner du sens à son travail
    • se sentir entendu dans ses besoins relationnels
  • la restauration des liens de coopération et de solidarité au travail pour :
    • contribuer activement à la gestion des risques psychosociaux par un collectif de travail
    • développer le « savoir vivre ensemble », au delà du savoir faire et du savoir être

stress au travail